Chaque année, nous établissons les déclarations d’impôt de nos clients entre le printemps et l’automne. Pour ce faire, nous sollicitons un délai supplémentaire auprès de l’administration fiscale vaudoise au 30 septembre.

Cette prolongation nous permet d’effectuer le travail fiscal dans les temps, tout en observant les délais très courts qu’un bureau fiduciaire est amené à respecter durant le printemps, tel que la remise des comptabilités exigée par les banques ou l’établissement des rapports de révision.

D’autre part, nos clients obtiennent ainsi un délai supplémentaire pour nous transmettre les justificatifs nécessaires à l’établissement de leur déclaration d’impôt privée.

Si nous respectons un certain quota de remise desdites déclarations à la fin de l’été, nous obtenons un délai complémentaire au 31 octobre. Bien entendu, nous veillons à respecter les délais imposés et à défendre les intérêts de nos clients.

Un nouveau système de gestion des délais pour le dépôt des déclarations d’impôt est mis en place par l’administration cantonale des impôts du canton de Vaud. Dès 2019, les demandes de délai établies par les bureaux fiduciaires devront impérativement comprendre votre code personnel ainsi que le numéro de contribuable.

Ce code personnel est inscrit sur le formulaire de déclaration d’impôt que chaque contribuable recevra durant le mois de février.

De notre côté, cela implique une gestion relativement importante et stricte. Au plus tard le 15 juin 2019, nous adresserons une demande unique de prolongation du délai à l’administration fiscale. Celle-ci devra impérativement contenir toutes les données nécessaires à cette requête. A défaut de certaines informations, les délais ne seront pas accordés, ce qui engendrera un refus de la sollicitation ainsi qu’une sommation payante.

Bien entendu, nous mettrons à disposition de nos clients toutes les facilités pour permettre la transmission de la première page de la déclaration d’impôt privée. En plus des solutions habituelles (courrier ou e-mail), nous communiquerons un numéro de smartphone : à réception de la déclaration d’impôt, le contribuable vaudois pourra prendre une photo de la première page contenant le code personnel et l’envoyer via message ou WhatsApp.

Nous vous remercions d’avance de votre diligence pour la mise en place de ce nouveau système et nous souhaitons mener à bien ce travail de gestion de délai en collaboration avec vous. Nous apprécions le partenariat de confiance que nous entretenons avec nos clients depuis de longues années.